• fr
  • nl
  • en
  • Important information about Coronavirus Covid-19 measures

    Chez DUO for a JOB, la solidarité doit résister au covid-19

    DUO for a JOB, 27 May 2020

    Une société où tout le monde a sa place et a sa chance, même au temps du covid-19, DUO for a JOB y croit. L’association adapte son programme de mentorat pour apporter une réponse solidaire à l’isolement et aux inégalités amplifiés par cette crise.

    Des centaines de jeunes et de 50+ sont restés en contact pendant le confinement

    Programme de mentorat pour l’emploi, DUO for a JOB est aussi un endroit où se nouent entre jeunes issus de l’immigration et personnes de plus de 50 ans des relations humaines incroyablement fortes et riches qui ont résisté au virus du repli et du découragement.

    Une enquête menée par l’association auprès de ses 500 duos actifs a ainsi révélé que 9 sur 10 étaient restés en contact à distance pendant le confinement. Ensemble, ils ont continué d’avancer sur le chemin de l’emploi et d’une société plus inclusive et solidaire.

    “Confinement oblige, nous devons être créatifs. Avec Tekdal, mon mentee, nous utilisons Whatsapp. Comme il ne peut plus suivre ses cours de néerlandais, nous travaillons ensemble ses leçons et sa prononciation pour ses futurs entretiens. Nous avons soudain beaucoup de temps et avons décidé de faire ce genre de call 2 ou 3 fois par semaine. Cette crise sanitaire devient finalement aussi une opportunité !” témoigne Pierre, mentor à Gand.

    Concernant le futur, une écrasante majorité des jeunes et des mentors se sont dit prêts à reprendre le programme dans une nouvelle version adaptée aux circonstances.

    Un programme digital qui ne laissera personne derrière

    Portée par l’enthousiasme et l’engagement de ses centaines de jeunes et bénévoles, DUO for a JOB s’est donc mobilisée pour amplifier cet élan et proposer une forme digitalisée de son programme. Désormais, toutes les activités du programme de mentorat pourront être réalisées à distance, tout en gardant l’intensité des échanges avec l’association, entre mentors, et entre mentors et mentees.

    Le digital a toujours fait partie de l’ADN de DUO for a JOB, mais pas au détriment des personnes les plus fragilisées.” déclare Matthieu Le Grelle, co-fondateur. “En repensant notre programme, nous avons tenu à nous assurer qu’il reste accessible à toutes et à tous”. Pour préserver son caractère inclusif, l’association a donc mis en place une procédure d’évaluation qui identifiera les obstacles liés à l’absence de formation ou d’équipement informatiques et y apportera des solutions personnalisées.

    La solidarité peut et doit résister à la crise !

    Ce n’est un secret pour personne : les répercussions sociales de l’épidémie seront dramatiques. Le FMI envisage 100.000 chômeurs supplémentaires en Belgique en 2020. La Fédération des services sociaux souligne que 200.000 personnes s’ajouteront au 16,8% de la population qui était déjà considérée comme précaire. Et selon l’administration fédérale de l’Intégration sociale, le nombre de demandes d’un revenu d’intégration sociale auprès d’un CPAS a augmenté de 10%, soit plus de 10.000 demandes supplémentaires ces dernières semaines.

    Pour pallier collectivement ces potentielles conséquences sociales, économiques et humaines graves à venir, il est nécessaire d’investir aujourd’hui massivement dans des dispositifs efficaces visant à améliorer les possibilités pour les plus vulnérables de s’insérer sur le marché de l’emploi.

    Dans le contexte post-COVID19, les inégalités d’accès au marché de l’emploi toucheront encore plus durement les jeunes issus de l’immigration. Ces jeunes plein de compétences, de potentiels et d’expériences devront plus que jamais être accompagnés, pour créer des conditions qui leur permettent de se réaliser grâce à leur résilience et leur énergie. Dans le même temps, l’épidémie a distendu les échanges sociaux et contraint les plus de 50 ans à s’isoler alors qu’ils ont tant (et temps) à apporter à ces jeunes. Là encore, il faut inventer un cadre dans lequel les plus expérimentés peuvent transmettre leurs savoir et leurs compétences, valorisant ainsi les acquis de toute une vie.

    La solidarité peut et doit résister à la crise” insiste Julie Bodson, en charge du plaidoyer. “Elle rappelle l’urgence de la mission de DUO for a JOB : susciter, créer et prendre soin des liens entre les citoyens, jeunes et moins jeunes, afin de prévenir l’isolement, renforcer la solidarité et lutter activement contre les inégalités.


    À propos de DUO for a JOB

    DUO for a JOB est une association fondée fin 2012 à Bruxelles qui met en contact des jeunes chercheurs d’emploi issus de l’immigration avec des personnes de plus de 50 ans du me?me secteur professionnel, afin que ces dernie?res les accompagnent dans leur recherche d’emploi. Gra?ce a? ce programme de mentoring interge?ne?rationnel et interculturel, l’association vise principalement 3 objectifs :

    • Réduire les inégalités d’accès au marché du travail
    • Valoriser les compétences et l’expérience des 50+
    • Favoriser le “vivre ensemble”

    L’association est active dans quatre grandes villes en Belgique (Bruxelles, Liège, Anvers et Gand) et depuis fin 2019 en France (Paris). Près de 2500 duos ont été formés depuis les débuts de l’asbl, 9 mentors sur 10 recommencent un duo et près de 3 jeunes sur 4 trouvent une issue positive (formation, stage ou job) dans les 12 mois qui suivent le début de leur accompagnement.


    Pour plus d’informations / photos / témoignages :

    Axelle Le Brettevillois – Communication & Marketing Manager

    Tel : 0484/12 73 28 | alb@duoforajob.org

    No comment