• fr
  • nl
  • en
  • Infos importantes concernant les mesures Coronavirus Covid-19

    Mostapha & Jacques

    Mostapha est né et a grandi au Maroc. Après une licence d’Espagnol, il suit les traces de son père, le rejoint en Espagne et travaille à ses côtés dans l’entreprise familiale spécialisée en construction. Il décide peu après de se réorienter et travaille dans les secteurs de la téléphonie et l’informatique. C’est par amour qu’il décide de suivre sa femme et de s’installer avec elle en Belgique. Ne parlant que très peu le français, il se retrouve démuni face au marché de l’emploi bruxellois. Mostapha découvre alors DUO for a JOB grâce à un mailing reçu d’Actiris. Il en parle à sa femme et s’inscrit peu de temps après. C’est là qu’il rencontre Jacques, son futur mentor.

    Jacques, ou Monsieur Jacques comme l’appelle Mostapha, est la bonne humeur incarnée. Après des études d’ingénieur industriel, il commence sa carrière en Italie, la poursuit en Algérie. Il y arrive juste après la guerre, le gouvernement recherche des professeurs parlant français. Pendant deux ans, il enseigne alors dans un lycée technique. Être mentor aujourd’hui, c’est en quelque sorte un retour aux sources, il retrouve dans les mentees un peu de ses anciens étudiants. Muni d’une longue expérience professionnelle, il coach aujourd’hui des jeunes aussi bien dans leurs études que dans leur recherche d’emploi, avec DUO for a JOB.

    Sur la même longueur d’onde

    Le courant est directement passé entre Mostapha et Jacques. Leurs connaissances techniques les ont très vite rapprochés et c’est ensemble qu’ils décident de chercher à valider en Belgique les compétences en bâtiment acquises par Mostapha. Une relation de confiance s’est établie entre eux et même si aujourd’hui leur duo est officiellement terminé, ils continuent à se voir et à échanger. Comme le dit Jacques, il espère apporter à Mostapha un peu de sagesse et parfois un peu de bêtises aussi.

    Après un an en Belgique, six mois d’accompagnement et fort de ses compétences validées, Mostapha continue sur sa lancée et poursuit une formation de coffreur et des cours de néerlandais. Jacques, quant à lui est prêt à accompagner un nouveau mentee et à même convaincue son épouse de devenir mentor, elle aussi.

    par Alicia Eyongo