Faire un don
  • fr
  • nl
  • en
  • Bruxelles: un mentor pour un job, la formule se développe

    RTBF, Marie-Laure Mathot, 15 juin 2018

    Un mentor pour un job. C’est peut-être bien la formule magique pour trouver un emploi. A Bruxelles, deux associations, Team for job et Duo for a job, mettent en lien des professionnels ou des retraités avec des chercheurs d’emploi. Le but: que l’expérience de l’un permette à l’autre de trouver un travail. Et la formule fonctionne. Au bout d’un an, 53% ont un job, 18% ont une formation ou un stage. La minorité restante cherche toujours un emploi.

    Ce taux d’insertion est deux fois plus important que celui obtenu via les méthodes « classiques ». Voilà pourquoi la Région bruxelloise a décidé d’augmenter le soutien financier de ce partenariat avec Actiris. L’enveloppe passe ainsi de de 1,2 millions à 1, 762 millions d’euros d’ici la fin 2019.

    Un mentor pour un job – © rtbf

    Un salon de couture

    Afaf Ikhlef est couturière et a le goût de transmettre son savoir-faire. Mais elle ne savait absolument pas par où commencer. C’est Pascale Bastin, une entrepreneuse retraitée qui l’a aidée. « D’abord on a clarifié ce vers quoi elle avait envie de se diriger et ce, de manière réaliste. Ensuite, on a regardé avec qui elle avait envie de créer ses partenariats. Et puis, je l’ai convaincue de participer à une formation sur l’entreprenariat qu’elle a réussi haut la main. » C’est avec fierté que la mentor parle de son poulain. Elles se connaissent seulement depuis février mais déjà, on voit que les deux femmes sont complices. « Pascale m’a vraiment aidé à mettre des limites à mon projet. Aujourd’hui, il est presque terminé. » Ce sera un salon de couture. « Univers couture, présente Afaf avec une pointe de fierté dans la voix. Je ne vais pas seulement coudre pour les autres mais il y aura aussi des ateliers où je donnerai cours. »

    Cette rencontre, elles la doivent à Duo for a job une association qui met en lien des Bruxellois de moins de 30 ans issus de l’immigration avec des pensionnés. L’association existe depuis 2014 mais prend aujourd’hui un nouveau tournant. « La nouveauté c’est la collaboration que l’on développe avec la région de Bruxelles-Capitale, explique Matthieu Le Grelle, co-fondateur de Duo for a job. On va pouvoir agrandir notre échelle et proposer le mentorat aux plus de jeunes possibles. En 2018 et 2019, nous comptons former 1250 duos. » En dehors de Bruxelles, Duo for a job est également présent à Gand, Anvers et Liège. « Et nous avons eu des propositions de partenariats en France et en Italie. »

    La deuxième association avec laquelle Actiris et la région bruxelloise renforcent leur partenariat, c’est Team for Job. Elle aussi crée des binômes en fonction de l’expérience des mentors et des profils des chercheurs d’emploi. Mais ici, les mentors sont encore actifs dans le monde du travail et les « mentees » doivent avoir un projet professionnel en arrivant. « Le projet est né d’une nécessité locale à Bruxelles en 2015, précise Géraldine Dantin, administratrice déléguée de Team for job. L’objectif est de connecter les chercheurs d’emploi au monde économique. Petit à petit, Team for job a pris son envol pour réussir à toucher plus de 200 chercheurs d’emploi et atteindre son objectif de créer 500 binômes fin 2019. »

    Lisez l’article originale ici.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *